Dysbiose et santé des intestins

La dysbiose digestive est un déséquilibre de la flore du tube digestif.

Nous avons plus de chance d’être en bonne santé tant que nous sommes fertiles. Puis, vieillissant, nous sommes recyclés selon les « lois de la nature” par les bactéries et les virus. Ce sont des hôtes omniprésents du corps humain et de son environnement. Ce recyclage entraîne des fermentations nocives à la santé dont le siège est le tube digestif.

Vivre vieux avec une santé correcte demande une prévention à long terme. Nous ne devons pas nous laisser envahir anormalement par la flore intestinale.

Les troubles de la flore intestinale ou dysbioses sont quasi inévitables avec l’âge, mais nous pouvons freiner le défaut d’absorption (la malbsorption toucherait 35% de la population selon les études scientifiques) qu’ils entraînent afin de vieillir moins vite.

Huiles essentielles et mycéliums (racine) de champignons sont capables d’éliminer les flores en quantité, dans des zones où elles n’ont pas lieu d’être. Cela permet de diminuer les phénomènes inflammatoires digestifs, cutanés, dentaires et ORL,propices aux maladies plus graves auto-immunes ou cancéreuses.

L’hygiène de vie, l’alimentation inadaptée, la sédentarité, le vieillissement, les conditions de vie concentrationnaires des villes, favorisent le pullulement bactérien, qui associé à la présence de virus, crée nos pathologies.

La dysbiose provoque l’émission de gaz que l’on peut  mesurer avec un appareil dans lequel il suffit de souffler. Ces gaz inopportuns entraînent des pathologies propres à chacun et nous indiquent le siège du problème et l’hygiène qui doit en découler pour y remédier.

Quels bénéfices peut-on espérer en modifiant son alimentation et en équilibrant sa flore digestive ? 

– Retrouver sa vitalité et dormir mieux,

– Perdre du poids,

– En finir avec les saignements, les douleurs dentaires et les infections de la bouche qui notamment  empêchent les soins dentaires,

– Faciliter sa digestion, éradiquer les ballonnements, l’acidité ou la constipation,

– Retrouver un vigueur hépatique ou pancréatique,

– Gérer son diabète ou une maladie cardio-vasculaire,

– Freiner ou réduire au silence les allergies et intolérances alimentaires, les crises d’asthme ou les maladies auto-immunes,

– Lutter contre la dépression, les troubles de l’intellect,

– Lutter contre l’inflammation générale et silencieuse qui au final provoquera un cancer. 

On lutte contre la dysbiose en associant des habitudes alimentaires durables qui renouent avec le plaisir de goûter, les plantes qui soutiennent les organes de la digestion et les mycéliums des champignons qui sont des alliés incontournables pour restaurer son immunité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.